mercredi , 21 novembre 2018

Leatherman Surge

Le Surge est avec le Supertool 300 le plus grand modèle de Leatherman. Il fait penser à un Leatherman Wave dopé aux hormones; on y retrouve la même combinaison d’outils très complète incluant des ciseaux mais en plus gros, plus costaud, sans finesse dans les détails, conçu pour un usage intensif.

Premières impressions

C’est le poids qui impressionne le plus au début: 335 grammes, ça pèse à la ceinture! Pas génial pour une utilisation quotidienne en EDC, par contre le poids n’est absolument pas gênant quand on prend le Surge en main.

L’étui nylon livré en standard est similaire à celui du Wave. La qualité est au rendez-vous, au-dessus de la moyenne. Il est conçu pour accueillir des accessoires supplémentaires dont une lime (livrée en standard) et une platine d’embouts de tournevis (disponible en option).

Pour continuer la comparaison avec le Wave, le Surge dégage une impression supérieure de robustesse, et pas qu’à cause de son poids. Aucun bruit de vibration quand on le manipule, très peu de jeu dans les mécanismes. On retrouve les mêmes détails de finition un peu bâclés sur les lames (usinage à la meule à gros grain, pas d’arrondi dans les fraisages) mais cela dérange moins que sur le Wave, vu la vocation utilitaire du Surge.

Lames extérieures

Quatre accessoires sont accessibles directement depuis l’extérieur, pince repliée. Elles bénéficient d’un système de verrouillage de type liner lock.

  • La lame principale mesure 78mm de long avec un tranchant de 75mm et une épaisseur de 2,5mm. Elle s’ouvre à une main grâce à un trou au niveau du pouce. Cette lame est très similaire à celle du Wave, qui mesure pourtant 15mm de moins en position repliée. L’acier 420 HC offre une performance convenable mais perdra assez rapidement son tranchant, donc il vaut mieux avoir avec soi un affuteur en cas d’utilisation prolongée (comme pour la plupart de ses concurrents sauf le Charge TTi).
  • De l’autre côté du manche, on trouve une lame dentée également ouvrable à une main.
  • On trouve ensuite une robuste paire de ciseaux. Le déploiement est un peu inhabituel puisque pour les verrouiller en position ouverte il faut les pivoter hors du manche, légèrement écarter les branches, puis engager le liner-lock. Les ciseaux sont robustes, le ressort bien épais, on est juste déçu par l’étroitesse de la zone d’appui du pouce qui gêne un peu quand on appuie fort.
  •  On trouve enfin un système de lame amovible. Une lame de scie à bois est montée en standard, et on trouve dans l’étui une lime à deux faces bois/diamant. On peut utiliser toutes les lames au standard européen à simple accroche, qu’on monte en faisant pivoter ne petite platine au talon (voir photos). Ce type de lame amovible est moins rigide qu’une lame montée en fixe, mais il a l’avantage de permettre le choix d’un type de lame adapté pour différents matériaux, et de remplacer les  lames facilement. A noter, il faut choisir des lames d’épaisseur adaptée pour éviter un excès de jeu latéral.

Comme sur le Wave, une sécurité empêche les lames d’être déployées si la pince est ouverte ou en cours d’ouverture.

Pince

Comme sur les autres grands modèles Leatherman, la pince du Surge est  très dure à déployer lors des premières semaines d’utilisation. L’ouverture devient ensuite plus souple.

Une fois déployée, la pince est un régal à utiliser, notamment pour les grandes mains. La prise en main est impeccable, avec un manche au design semblable à celui du Wave, en plus grand. Les graduations de la règle servent de grip, à défaut d’être réellement utilisables pour prendre des mesures.On travaille sur des écrous de 17 sans problème.

On retrouve les zones traditionnelles de la pince Leatherman: coupe-câble, pince coupante, serrage et bec fin. Par rapport au Wave, le Surge possède un coupe câble supplémentaire du côté intérieur de l’articulation.

Lames intérieures

Les lames intérieures nécessitent d’ouvrir la pince pour être déployés en saisissant avec l’ongle un ergot à leur talon. Les lames ne « collent » pas les unes aux autres et on arrive bien à les sortir une par une.

On retrouve 5 accessoires intérieurs.

D’un côté:

  • un porte-embouts de tournevis, livré avec un embout réversible plat/cruciforme. La forme aplatie des embouts est spécifique à Leatherman, et divers types d’embouts sont disponibles à l’achat en tant qu’accessoires.
  • un ouvre-boîtes également équipé d’une encoche dénude-câbles

De l’autre côté:

  • un adaptateur pour micro-tournevis réversible plat/cruciforme
  • une grosse lame de tournevis plate
  • un gros poinçon-alésoir

Tous ces outils intérieurs sont verrouillables.  On les débloque en appuyant sur le bouton à l’arrière du manche.

Conclusion

Le Surge est un très bon choix pour les utilisateurs faisant  régulièrement des travaux de force. Sa taille et sa puissance le destinent surtout  à des hommes, et les « petites mains » lui préfèreront sans doute le Wave. Attention au poids si vous souhaitez l’emporter en randonnée.

Fiche Technique

Longueur (fermé) 114 mm
Longueur de la lame principale 78 mm
Poids 335 g

 Les prix

Les photos

11 commentaires

  1. Produit au premier abord trés séduisant décevant ans sa principale fonction à savoir la pince trés fragile.
    Dommage.

    • La pince a-t-elle cassé? Et dans quel type d’utilisation? Je n’ai pas d’actions chez Leatherman, mais franchement au niveau solidité le Surge est un des modèles les plus costauds du marché. Seule la pince du Victorinox SwissTool est plus massive (mais plus courte). Avez-vous contacté le SAV Leatherman? Votre expérience est intéressante.

  2. Pour ma part, je l’utilise régulièrement dans mon travail très costaud! Une casse du ressort des ciseaux. Appel SAV, échange standard immédiat. Merci LEATHERMAN

  3. Apres 7 ans d’usage fréquent un « liner lock » a casse. Le sav m’a renvoyé un outil neuf.
    Je suis plus que satisfait de cette pince a touf faire.

  4. Depuis des années (+de 20) je suis passé par les multitools gerber, et leatherman wave et maintenant surge, rien a redire super outil, pas de soucis avec la pince et je force sans hesiter, affutage un peu technique, pierre diamant impératif, pour moi c’est le meilleur!

  5. Bonjour, j’ai acheté un Leatherman Surge il y a 1 mois et demi. Après une utilisation très intensive de la lame principale, je me rends compte que celle-ci ne coupe plus vraiment bien. Je ne sais pas quel type d’aiguiseur serait le plus adapté: fusil à aiguiser, aiguiseur « normal », électrique, pierre, etc ? Merci pour vos réponses 🙂

    • Dans ce cas de figure, il vaut mieux utiliser une pierre, une meule à eau, ou demander à votre coutelier de refinir la lame sur son backstand. Une fois la lame réaffutée, il est toujours préférable de l’afiler et de l’affuter régulièrement, par exemple avec un petit outil céramique de poche (quotidiennement) et une pierre à eau (dès que le besoin s’en fait sentir).

  6. Sav irréprochable après 23 ans d utilisation régulière de mon leatherman j ais casser deux lame accessoires de ma pince il a étais remplacer sans discussion et sans facture par un super tool 300 (garantie 25ans -a vie pas une pub mensongère ,enfin une marque qui assume ces engagement !!!)je ne changerais plus de marque ! Très bon cadeaux pour tous et pour la vie ! J en offre un pour les 20ans de mon neuveux !

  7. Bonjours je possède un blast son je suis très satisfait le seul problème vien du petit tournevis pour lunettes qui a pris du jeux dans le support et que j ai perdu acheté en 2006 j ai attendus dire que sa pouvez passé en garanti

    • Bonjour, la perte n’est pas couverte par la garantie mais vous pouvez trouver un mini-tournevis de remplacement pour quelques euros chez votre revendeur ou sur internet (la reference de la piece est sans doute A.3643)

  8. Bonjour, j’ai acheté un Leatherman Surge il y a 1 mois et demi. Après une utilisation très intensive de la lame principale, je me rends compte que celle-ci ne coupe plus vraiment bien. Je ne sais pas quel type d’aiguiseur serait le plus adapté: fusil à aiguiser, aiguiseur « normal », électrique, pierre, etc ? Merci pour vos réponses 🙂

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*