dimanche , 25 février 2018

Gerber Crucial

Gerber a frappé un grand coup en 2009 en lançant le Crucial, une pince multifonction de moyen format compacte et au design ravageur, qui tranche avec les modèles utilitaires du passé. Le Crucial fait notamment un carton auprès des jeunes.

Affaire de look seulement? Pas vraiment. En limitant le nombre de fonctions au minimum utile pour un usage quotidien « loisirs », Gerber a obtenu un modèle léger, agréable à utiliser, et tout à fait abordable pour un budget serré, à moins de 50 euros chez certains vendeurs.

Nous vous proposons une revue détaillée de ce modèle, avec en prime une comparaison avec un concurrent de concept similaire, le Leatherman Skeletool.

Premières impressions

Depuis le lancement de sa première pince multifonction en 1991, Gerber a connu divers succès avec des modèles pas toujours au top question finitions. La bonne surprise en découvrant le Crucial, c’est qu’il est moderne, beau et bien fini! Une différence énorme par rapport à certains utilitaires de la gamme comme le MP800 Legend, par exemple. Sa ligne compacte plaît en particulier aux jeunes. Démonstration: je pose le Crucial à côté du Leatherman Skeletool sur mon bureau et j’attends que débarquent mes enfants avec leurs copains d’école. Verdict: pas un ne touche au Skeletool, et tous prennent le Crucial en main. Bon, moi, je serais plutôt fan de Leatherman, mais comme le dit mon fils aîné: « Papa, le Skeletool il est cool, mais le Crucial… il a la classe ». Bref, si vous pensez à offrir un multitool à un étudiant… pensez-y !

Fermé, le Crucial mesure 90mm. Il est plutôt épais, 18mm hors-tout, plus l’épaisseur du clip de ceinture, qui peut être démonté en démontant deux vis si on préfère accrocher le Crucial par son crochet mousqueton repliant qui sert aussi de décapsuleur. On peut aussi décider de porter ce couteau tout simplement en fond de poche, sa forme arrondie s’y prêtant bien, son poids également (144g).

L’unique lame se déploie facilement d’une main grâce à un ergot bien situé (pour les droitiers, beaucoup moins pour un gaucher). Elle est maintenue en position ouverte par un liner-lock, qu’on peut actionner à une main pour la fermeture. Il faut vraiment jeter un coup d’œil aux photos pour admirer le look de la lame, qui contribue largement à la réussite esthétique du Crucial. Cette lame est ramassée, épaisse (2,8mm), avec une forme qu’on pourrait décrire comme une drop point dont on aurait scié la pointe. L’émouture est sabre concave. Le tranchant est partiellement cranté, esthétique mais pas idéal du tout en utilisation quotidienne intense vu la difficulté de maintenir les dents bien affûtées sans équipement spécialisé. Bon, on l’a compris, le Crucial est un couteau de loisirs avant tout, donc on pardonnera ce détail.

Pince

La pince se déplie facilement, et on commence par la prendre en main de façon classique, en prenant la branche la plus grosse dans le creux de la paume. Ca n’est pas du tout confortable. C’est un peu inhabituel, mais il faut en fait retourner la pince pour trouver la bonne position de travail, la branche fine en main et les doigts sur la grosse branche qui accueille la lame. La prise en main est alors correcte.

L’ouverture maximale en bout de bec atteint 33mm et on saisit facilement un boulon de 17 dans la partie centrale arrondie (le plus gros que nous incluons dans nos tests). La pince est assez agréable à utiliser, mais il faut bien être conscient de son domaine d’applications limité. En particulier:

  • La section du bec est fine, beaucoup plus fine que celle du Skeletool, ce qui limitera l’utilisation de la pince à des travaux légers.
  • La partie coupe-fil est constituée de deux lames qui viennent se toucher face-à-face, sans recouvrement. Cisailler un câble requiert plus d’efforts que sur d’autres modèles à recouvrement, tel celui du Skeletool.
  • Le bec possède une denture assez peu efficace pour tirer un câble par exemple. Non seulement les dents manquent de « mordant » mais il n’y en a aucune sur les 3 derniers mm à l’extrémité du bec. Frustrant!

Autres fonctions

Replions la pince, et revenons aux autres fonctions du Gerber Crucial, auxquelles on accède directement depuis la position fermée. La description sera assez rapide puisqu’elles sont au nombre de 2: un tournevis plat, et un tournevis cruciforme – qui est en fait un tournevis plat avec une pointe triangulaire, comme on en voit de plus en plus par souci d’espace. Le tournevis plat (d’environ 5mm) est plutôt bon, par contre le tournevis cruciforme est un peu moins efficace – mais il dépanne bien.

A noter, les deux tournevis sont maintenus bloquée en position ouverte par liner-lock, ce qui est un très bon point pour la sécurité.

Conclusion

Il est clair que le Crucial n’est adapté qu’à des travaux légers, mais si accepte cette limitation, il est agréable à porter et à utiliser. C’est un modèle à recommander pour son esthétique, qui est un critère important si on souhaite offrir ce couteau à quelqu’un. Il vaut mieux posséder un couteau moyen techniquement mais qu’on sera content de porter tous les jours plutôt qu’un meilleur couteau qu’on laisse au fond du tiroir, non?

Cela dit, pour ceux qui hésitent entre le Crucial et le Skeletool, il ne faut pas hésiter à choisir ce dernier si le look n’est pas votre critère d’achat principal et si votre budget le permet. Il est techniquement supérieur bien qu’identique en poids (145g), avec de meilleures tolérances d’ajustage, une pince plus robuste et mieux finie, et un système d’embouts de vissage plus versatile. Vous trouverez plus de détails dans notre test complet, plus quelques photos des deux couteaux côte à côte dans la série de photos du Crucial.

Fiche Technique

Longueur (fermé) 91 mm
Longueur de la lame principale 60 mm
Poids 144 g

 Les prix

 Les photos

4 commentaires

  1. Globalement j’aime bien les Gerber pour leur bon rapport qualité prix (de gros écarts quand même entre les prix du web et celui des coutelleries), on angoisse moins de casser la lame!
    Ok les puristes leur reprocheront un certain manque de finition, mais le crucial semble plutôt correct sur ce plan

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*